Saut en tandem

Comment apprendre le parachutisme en 5 étapes

Quels sont les risques ? Les conditions ?

Par où commencer ?

chute libreLes risques
chute libre Choisir la méthode
chute libreTrouver une dropzone
chute libre Fixez une date et sautez
chute libre Obtenir votre licence

Saut de découverte

chute libreSaut en PAC / AFF
chute libreSaut en Tandem

Stage de parachutisme

chute libreStage PAC / AFF
chute libreStage ouverture automatique

La chute libre en vrac

chute libreLes disciplines
chute libreLes jeux
chute libreQuestions fréquentes
chute libreLes photos et vidéos
chute libreLe dictionnaire

Envie d'essayer ?!

chute libreContactez-nous
chute libreProposer une date

Il n’est pas évident de décider comment effectuer son premier saut. Si vous suivez les quelques étapes de cet article, vous serez déjà sur la bonne voie ! Le parachutisme est un sport où on n’arrête jamais d’apprendre et il n’y a pas de bêtes questions. Alors, si vous doutez, demandez !

Quelles que soient les raisons qui vous poussent, il est primordial que vous compreniez les risques et les exigences avant de faire votre premier saut :

Document inspiré de l’article disponible sur

Soyez conscient des risques :

La première question que vous avez à l’esprit est évidente : Le parachutisme est-il dangereux ?

La réponse, tout aussi évidente, est : le parachutisme n’est pas une partie de pétanque.

Le parachutisme implique une série de risques importants, mais comme dans tous les sports dits « extrêmes », il existe une relation directe entre les risques, votre expérience, vos compétences, votre comportement et les chances de pratiquer ce sport pendant de longues années.

Comme vous le savez, les statistiques peuvent être retournées dans tous les sens afin de leur faire dire ce que vous voulez entendre. Elles peuvent être manipulées pour vous indiquer que le parachutisme est très sûr ou très dangereux. Nous n’allons pas vous noyer de chiffres pour vous dire que le parachutisme est plus sûr que traverser la route ou encore vous prouver qu’il est plus sûr de faire de la chute libre que de conduire jusqu’à l’épicier du coin. Vous trouverez sur Internet des rapports d’accidents sur les dix dernières années, à comparer avec les centaines de milliers de sauts effectués chaque saison.
Certes, ce sport comporte des risques réels (sans quoi, il ne vous intéresserait pas !), mais ceux-ci peuvent être limités par une bonne formation et un bon comportement.

Si on considère que les élèves constituent une proportion importante des parachutistes, relativement peu d’accidents fatals impliquent des élèves. Ceci est dû principalement au matériel spécialement conçu pour les élèves et au soin et à la qualité de l’enseignement dispensé dans la majorité des écoles de parachutisme.

Tous les parachutes sont parfaitement fiables. Mais en plus, le matériel école est beaucoup plus facile à utiliser et pardonne les erreurs.

A notre époque, la majorité des accidents interviennent parachute ouvert, avec des parachutistes expérimentés qui s’essaient à des figures rapides, à proximité du sol, pendant la phase d’atterrissage.

Les accidents de parachutisme résultent très rarement d’un mauvais fonctionnement ou d’un manque de chance. Rappelez-vous : « vos connaissances, vos compétences, votre comportement ». Le tout est entre vos mains !

Alors même si c’est un sport dangereux, entraînez-vous, restez cool, appliquez les conseils reçus et tout ira bien. Le risque majeur est que vous y preniez goût :o)

Quels sont les critères et conditions ?

Conditions et aptitudes physiques :

Les conditions varient avec les pays, mais la plupart du temps, être en bonne condition physique suffit.

Il est interdit d’être sous traitement médical pouvant altérer les performances et le jugement.

Certaines conditions médicales peuvent être acceptées pour autant que les moniteurs en soient informés. N’oubliez pas de mentionner tout problème cardiaque ou de perte de connaissance qui aurait pu intervenir par le passé. Si vous avez récemment fait de la plongée sous-marine ou si vous avez donné du sang, vous devrez probablement attendre quelques jours. En cas de doute, consultez votre médecin, et surtout n’oubliez pas de prévenir votre instructeur. On ne joue pas une partie de pétanque  !

Le certificat médical de non contre indication à la pratique du parachutisme peut être demandé, en fonction du type de saut :

Type de saut / pays de l'école

France

Belgique

Saut en tandem

indispensable

-

Saut en automatique

indispensable

indispensable

Saut de progression AFF/PAC

indispensable

indispensable

Un résident français qui veut sauter en France doit passer une visite médicale chez un médecin habilité FFP (Fédération française de parachutisme).

L’âge :

Encore un fois, cela dépend du pays. N’hésitez donc pas à contacter la drop zone dans laquelle vous comptez sauter. Si vous êtes mineur, vous devrez de toute façon demander une autorisation écrite des deux parents.

Type de saut / pays de l'école

France

Belgique

Saut en tandem

15 ans min.

- *

Saut en automatique

15 ans min.

16 ans min.

Saut de progression AFF/PAC

15 ans min.

16 ans min.

* En Belgique, pour le saut en tandem, seule la taille du passager est prise en compte.
Celle-ci sera fonction du harnais disponible sur les matériels tandems.

Le poids et la taille :

Cette fois, celà dépend du matériel disponible dans les différents centres de parachutisme. Les harnais et les voilures principales et de réserve sont prévues pour des charges maximales. N’hésitez donc pas à contacter la drop zone dans laquelle vous comptez sauter.

Les évaluations et tests:

Une fois que vous avez terminé votre formation au sol pour le premier saut, il est de bonne pratique pour les élèves de passer un petit test d’évaluation écrit, oral et pratique, avant d’effectuer votre premier saut.

Pas de panique, ces petits tests sont assez simples :

  • Les tests écrits ont pour objectif de s’assurer de votre compréhension et de vos connaissances.
  • Les tests oraux sont utilisés pour vous exercer à réagir correctement et à choisir les bonnes décisions.
  • Les tests pratiques sont destinés à montrer à votre instructeur comment vous réagirez en situation.

Ces tests sont nécessaires pour assurer à votre instructeur (et aussi vous rassurer) que vous êtes prêt à sauter en sécurité et profiter pleinement de votre saut.

Maintenant que vous comprenez les risques et que vous remplissez les conditions nécessaires, il est temps de passer à quelque chose de plus amusant...

Choisir une méthode d’apprentissage du parachutisme
 

 

© 2004/2011 - Skydive Europe ASBL - www.chutelibre.com